Ressources humaines

Politique d’éducation en Tunisie

La Tunisie a accompli des efforts soutenus pour mettre à niveau ses compétences et consacre près de 7% du budget de l’Etat à l’éducation.

L’enseignement en chiffres

  • 192 établissements d’enseignements supérieurs et une université virtuelle.
  • Multiplication par 8 du nombre d’étudiants avec 370 000 étudiants à la fin 2008, dont 59% de filles.
  • 13.000 étudiants dans les grandes écoles occidentale.
  • Informatisation et connexion à internet de tous les établissements supérieurs.
  • Plus de 50.000 étudiants suivent des formations de filières TIC relevant de l’enseignement supérieur.
  • 13.008 diplômés en TIC en 2011, soit environ 17,5% du total de la population estudiantine.
  • Plus de 200 filières de formation universitaire en TIC au sein de plus de 50 institutions d’enseignements supérieurs publics et privés.

Une formation continue et orientée TIC

La disponibilité et la qualification du personnel tunisien sont sans aucun doute l’un des critères les plus importants pour les investisseurs. Les entreprises locales et étrangères apprécient les compétences, les capacités de formation, la qualification, et la flexibilité des jeunes tunisiens.

 

Une population jeune et qualifiée bénéficiant d’un effort continu pour l’accès au savoir

L’État garantit, à tous les enfants en âge d’être scolarisés, le droit à l’éducation. En 2008, le budget de l’éducation et de l’enseignement supérieur a atteint 7% du PIB.

Le budget de la recherche est de 1,25% du PIB.

Le système éducatif est obligatoire et gratuit jusqu’à l’âge de 16 ans :

  • L’enseignement de base dure neuf ans.
  • Le taux de scolarisation est plus de 99% pour les jeunes de 6 ans.
  • Un tunisien sur quatre suit une filière d’éducation générale ou de formation professionnelle.

Certification des entreprises et des compétences

Consciente de l’importance de la certification des entreprises et des compétences afin de garantir des niveaux de qualité de services et produits performant et en amélioration constante, la Tunisie s’est engagée assez tôt dans un programme de certification ISO.

Des programmes spécifiques à des certifications métier ont aussi été mis en place. Ceci a permis à la Tunisie de compter des entreprises certifiées CMMI, ITIL, CISA ,.. Ainsi, la Tunisie compte la première entreprise d’Afrique certifiée CMMI niveau 5.

Un ambitieux programme de certification des compétences a aussi été mis en place. Il vise la certification de 10.000 diplômés TIC (CISCO, Microsoft, ITIL,…).

Afin d’encourager les entreprises à aller vers les processus de certification, des outils incitatifs ont été mis en place. Ces outils peuvent prendre en charge 50 à 70% des coûts de certification aussi bien des entreprises que des compétences.

Top